Coworking et location de bureaux à Paris

Paris
paris map 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020

Le saviez-vous ? Paris et l'île de France sont la 2e plus grande concentration de bureaux après Tokyo! La capitale parisienne regorge de bons plans bureaux. Choisissez votre arrondissement ou quartier et découvrez les locations de bureaux disponibles.

S'implanter à Paris

Louer des bureaux à Paris

Retrouvez ici les différents bureaux à louer, espaces de coworking, pépinières et incubateurs à Paris, ainsi que des liens utiles pour entreprendre à Paris.

Une grande partie des bureaux se situe rive droite et plus particulièrement dans les quartiers : QCA (Quartier central Des Affaires) dans le 8e, La Défense, Saint-Lazare ou encore le Silicon Sentier dans le 2e.

Paris regorge de bons plans, mais soyez vigilants dans le choix de vos colocataires pour favoriser les synergies professionnelles.

A Paris il n’y a pas que la Défense comme quartier d’affaires, la capitale regorge de bureaux en tout genre et en toute place. Plusieurs autres quartiers ont mérité cette distinction « d’affaires » qui semble si chère à nos businessmen (and women).

Quartier Central d’Affaire (QCA)

Si on additionne le Quartier Central d’Affaires et la Défense, on obtient la moitié des emplois de la région en matière d’assurance, de finance et de services aux entreprises. On note également que beaucoup d’entreprises prestigieuses s’installent dans le triangle d’or du 8ème arrondissement délimité par l’avenue George V, l’avenue Montaigne et les Champs Elysées. Le quartier est prestigieux, possède une riche histoire et des bâtiments Haussmaniens à 4 ou 8 étages typiques.

Pôle Lyon-Bercy-Austerlitz

Ce pôle bénéficie de l’influence des trois gares et de la proximité de la ZAC Paris Rive Gauche avec des entreprises tournées vers les secteurs du transport et qui connaît également une activité bancaire et administrative importante, mais le secteur le plus présent dans ce quartier est sans conteste celui de la santé.


Pôle Montparnasse

Le pôle Montparnasse est le quartier d’affaire de la rive gauche grâce à la gare. Celui-ci possède une diversité impressionnante des secteurs d’emplois, incluant les services aux entreprises, la finance, les transports, la communication, les hôtels, les restaurant sans compter les commerces en tout genre qui fleurissent autour de la gare Montparnasse. De plus ce quartier est très bien desservi en matière de transports en commun ce qui en fait un noeud d’échange et de communication immanquable à Paris.

La Défense

Impossible de ne pas en parler, ce quartier historiquement dédié aux affaires est précédé par sa réputation. Avec plus de 3 millions de m2 de bureaux et 1 500 sièges sociaux, la Défense est désormais le premier centre d’affaires Européen grâce à sa mixité et sa qualité, les grands groupes y résidant sont la preuve de l’attractivité du quartier dont l’image rayonne bien au delà de la France.


Le coworking à Paris

Le coworking, comme son nom l’indique nous vient d’outre-Atlantique, mais Paris l’a adopté à un rythme phénoménal. On compte aujourd’hui plusieurs dizaines d’espaces à travers la ville lumière. Certains avantages paraissent évidents : des économies, de la flexibilité, la dynamique ambiante mais aussi l’extension du réseau, la possibilité de trouver des gens à qui parler de ses projets et pourquoi pas de trouver de futurs collaborateurs.

Le coworking c’est aussi une nouvelle manière d’approcher le travail, avec une vision beaucoup moins hiérarchique de l’entreprise. D’ailleurs, plus de la moitié de ces coworkers travaillaient précédemment de chez eux, d’un café ou d’une bibliothèque. Ces lieux de travail permettent de mettre à profit les compétences des coworkers de façon temporaire, que ce soit formel ou informel.

Le propre de ces espaces est d’offrir un cadre agréable, c’est un lieu de travail mais aussi de vie pour tous les entrepreneurs qui y ont élu domicile. Les tentations sont moindres que chez vous, et vous n’avez pas la pression de devoir acheter un café comme si vous étiez dans un Starbuck avec une connexion internet branlante.

Le concept est encore assez jeune et les chiffres de profitabilité de ces espaces sont encore à prendre avec des pincettes, puisque la moitié de ces espaces avaient encore moins d’un an en août 2012 et les plus anciens ne devenaient pas profitables avant leur deuxième année. Mais visiblement l’engouement est là, le nombre d’ouverture d’espaces de coworking est en constante augmentation depuis plus de trois ans, et les propriétaires de ces espaces prédisent une hausse des membres et des revenus pour l’année 2013 à 90% ! Un bel avenir semble donc se profiler pour ces espaces.


Entreprendre à Paris

«Quoi de plus noble que de participer à la création d’emplois ?» C’est en ces mots qu’on est accueilli sur www.reseau-entreprendre-paris.fr. A Paris ce ne sont pas moins de 134 830 entreprises qui ont été créées en 2012. Mettons tout de suite fin à un mythe : les entrepreneurs ne sont pas tous jeunes et sur-diplômés loin de là. La moyenne d’âge se situe à 39,2 ans et les moins de 25 ans n’en représentent que 8%. On est loin de l’image collective du type Marck Zuckerberg ou Steve Jobs qui créé son entreprise dans son garage ou sa chambre d’étudiant.

L’auto-entrepreneuriat a fait faire un bond à la création d’entreprises en 2009, on est passé d’à peu près 25 000 créations par an à 45 000, mais 9 auto-entrepreneurs sur 10 gagnent moins que le SMIC.

Parmi les créateurs d’entreprises, 32% sont des femmes. Ce nombre est en augmentation en 2012 particulièrement dans les secteurs de l’industrie, du soutien aux entreprises et de la finance, mais elles sont encore extrêmement minoritaires dans les secteurs de la construction et des NTIC. Lors du processus de la création d’entreprises, 41% ne possèdent aucun appui dans le montage de leur projet. Cela ne semble pas empêcher les Parisiens d’innover, puisque l’évolution de 2011 à 2012 est positive. Leur premier désir est l’indépendance juste avant le goût d’entreprendre.

Entreprendre, créer une entreprise, c’est prendre des risques, et les français semblent devenir plus tolérant face à leur succès, justement pour cette prise de risque, pour les emplois créés et par l’image que renvoient ceux-ci, non pas des gens assoiffés de pouvoir et d’argent, mais plutôt des êtres à la recherche de soi, et de la maîtrise de leur environnement.