Le coworking à Bordeaux

Résolument engagée dans le digital, la ville de Bordeaux a vu son premier « espace de coworking » ouvrir en 2010. Fait inédit en France, ce premier espace, appelé l'Auberge Numérique, a été ouvert par l'agence des initiatives numériques AEC (Aquitaine Europe Communication) qui a mis en place une structure accueillant des porteurs de projets innovants.

La mobilité en question dans la Région

En mars 2013, la région Aquitaine a lancé une grande enquête « Travailler autrement et réduire ses déplacements ». Celle-ci faisait suite à une précédente étude menée sur le Télétravail dans la région. Les résultats ont été très parlants puisque 83% des sondés ont répondu qu'ils aimeraient télétravailler, c'est à dire exercer leur activité professionnelle depuis chez eux ou dans un tiers-lieu. Ces deux sondages qui avaient pour but de déterminer les meilleurs emplacements où implanter des espaces de coworking, ont également permis de souligner les principaux freins au développement de cette nouvelle façon de travailler : le manque de structures adaptées (mise en place d'outils d'échanges, tiers lieux...).

Le coworking à Bordeaux

Fermement décidés à encourager la pratique du télétravail, certaines collectivités et services publics tels que le Rectorat de Bordeaux l'ont adoptée. Cette politique de la ville a payé puisqu’aujourd’hui les espaces de coworking ne manquent pas : Com la Lune au Jardin Public, Le Node à Saint-Pierre, Coolworking rue Esprit des lois, L’Auberge numérique à Bacalan ou encore WorkingPlace barrière du Médoc... On compte 10 espaces au sein même de Bordeaux auxquels on peut ajouter Aqui Work Center et Réseau Business Center, tous deux situés à seulement quelques kilomètres de la ville.

Chez BAP nous avons d'ailleurs eu la chance de rencontrer Lorenzo Arcaini qui a fondé l'espace de coworking Kowork situé quais des Chartrons. Il nous a confié avoir découvert le coworking un peu par hasard mais a tout de suite adoré le concept ! Ensuite tout s'est passé très rapidement : recherche de locaux, aménagement et ouverture du lieu puis arrivée des premiers « Koworkers ». Aujourd’hui, Lorenzo est fier d'avoir réussi à créer un lieu où l'on peut être indépendant mais où l'on est jamais isolé.

Tous ces espaces ont un même objectif commun : offrir aux bordelais un cadre professionnel stimulant où il fait bon travailler !