Happy (co)working

WeWork débarque en France

La nouvelle est tombée depuis bientôt une semaine, le géant américain WeWork a choisi la prochaine destination où poser ses valises et ce sera donc Paris. 

Créée en 2010, WeWork est une compagnie américaine basée à New York qui propose des espaces de coworking. En décembre 2015, l’entreprise comptait déjà 54 espaces de coworking autour du globe – en Europe, aux Etats-Unis et en Israël – et a pour projet d’être présente sur tous les continents avant 2017. On vous avait déjà parlé de WeWork lors de sa valorisation à 1,5 milliards de dollars en 2014 et la compagnie vient désormais bousculer le marché français avec un nouvel espace de coworking de plus de 11 000 m² situé rue La Fayette.

Des espaces de coworking chaleureux

Adam Neumann et Miguel McKelvey créent en 2008 leur premier espace de coworking « eco-friendly » : GreenDesk. Le projet étant un succès, ils décident de monter le projet WeWork, après la revente du premier.

Le principe de WeWork est simple : Adam et Miguel identifient des espaces vides et assez bien localisés pour devenir un espace de coworking et signent un bail de location de plusieurs années (15 environ). Une fois le bail signé, ils réaménagent entièrement l’espace pour donner naissance à un openspace chaleureux et remplissent le lieu de startuppers, freelances ou encore PME. Le but de WeWork est bien entendu de créer un lieu de partage dans lequel les startups et entrepreneurs peuvent communiquer, grâce notamment à leur propre réseau social. Ainsi, plusieurs évènements et ateliers sont organisés autour de leurs espaces de coworking, dont le fameux « Summer Camp » pour les adhérents de WeWork. Enfin, les employés des espaces américains se voient aussi assurés médicalement.

WeWork Dumbo Heights

Comme il l’explique dans un article de management today, Adam Neumann offre plus qu’un nouvel espace de travail, il offre une nouvelle manière de travailler :

« Pour l’instant, nous ne sommes pas en concurrence avec les espaces de coworking, ni avec les bureaux traditionnels, nous sommes en concurrence avec le travail. Nous pensons qu’il y a une nouvelle façon de travailler dans le monde et qu’elle est bien meilleure que la précédente. Pour tous les milleniales et pour ceux qui sont adeptes de la collaboration et de l’économie collaborative, WeWork est tout naturel. »

Et il n’y a qu’à voir les retours des locataires pour comprendre que ces espaces sont uniques en leur genre et que les employés s’y sentent bien. Leur slogan étant « Do what you love », ils font tout pour que leur lieu de travail les y aide.

WeWork à l’international

Avec plus de 250 employés, WeWork a amorcé son développement à l’international. Sur son site, on peut déjà voir référencer les futurs endroits où l’entreprise s’installera. Présente dans 15 grandes villes américaines, WeWork possède aussi 3 espaces en Israël, un à Londres, Berlin, Amsterdam et Montréal. Quant à leurs futurs espaces de coworking, ce sera Hong Kong, Shanghai, Séoul et l’Inde (pas encore de ville précise) pour l’Asie, Paris et un autre espace à Berlin et à Londres pour l’Europe, et Mexico et Sydney.

WeWork coworking Amsterdam

Comme dit plus haut, les 2 fondateurs ont pour projet d’être présents sur tous les continents fin 2017 après avoir réalisé que si leur offre était uniquement américaine au début de l’aventure, la demande était bien mondiale.

Du coworking au coliving : WeLive

Autour de WeWork se sont créées plusieurs initiatives. La première sont les WeWork Labs : un incubateur dans lequel les entrepreneurs peuvent petit à petit monter leur projet. Très souvent se retrouvent des entrepreneurs avec des projet dont les contours sont très floues, et l’incubateur leur permet de définir un vrai business model pour leur activité.

WeLive coliving

La seconde est WeLive. WeLive propose des espaces de coliving et Adam a promis à ses investisseurs que, sur le long terme, WeLive générera près de la moitié des bénéfices de la société. En Janvier dernier, près de 80 employés ont testé le premier espace de coliving ouvert à New York qui pourra recevoir jusqu’à 600 employés sur un espace de 20 étages. Les lofts seraient entièrement meublés et décorés, comprenant 1 à 3 chambres, équipés d’Internet et chaque étage comportant un espace commun : cinéma, salle de yoga,… De quoi renforcer les liens de la communauté.

WeLive coliving

Ce qu’on sait des futurs locaux de WeWork

Concernant l’espace WeWork à Paris, il est décrit sur le site comme un immeuble art déco avec une salle de conférence et plusieurs terrasses extérieures avec vue sur Saint Georges et Pigalle. Comme on le sait déjà, ce sera sur plus de 11 000 m² que s’étendra l’espace qui a été loué pour un bail de 12 ans ferme au 33 rue La Fayette. Concernant l’intérieur, l’entreprise promet une décoration unique mais les travaux n’ayant pas commencé, nous ne pouvons pas en savoir plus.

WeWork rue Lafayette

Cependant, on attend beaucoup de cet espace de coworking avec lequel Adam Neumann, dit le nouveau Zuckerberg, fait son entrée sur le marché français et elle promet d’être fracassante.

Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France.

Copyright © 2020 Bureaux à partager. Tous droits réservés