Happy (co)working

Travailler avec sa mère : bonne ou mauvaise idée ?

Travailler avec sa mère : bonne ou mauvaise idée ?

A l’occasion de la fête des mères, Bureaux A Partager est parti à la rencontre de personnes qui travaillent avec leur mère ! Pas si facile à trouver a priori, à croire qu’en 2018, on travaille encore plus spontanément avec son père qu’avec sa mère …

A force de persévérance, nous avons rencontré Matthieu, Grégoire, Clément, Marc-Aurèle et Camille qui ont comme point commun de travailler avec leur mère !  Ils nous ont raconté leur quotidien, leurs kiffs, leurs difficulté et surtout ils nous ont dit si oui ou non travailler avec sa mère est une bonne idée !

Grégoire, Clément et Sophie – My Organic Infusion

MOI

Le projet 

Grégoire, Clément et Sophie ont créé ensemble M.O.I, My Organic Infusion, une marque de tisanes 100% naturelles. Sophie est à l’origine du projet, elle a élevé ses garçons à la tisane et les a soigné aux huiles essentielles. C’est elle qui leur a transmis sa passion pour les plantes et le naturel et surtout, elle leur a transmis le goût de l’aventure et de l’entrepreneuriat. Grégoire et Clément ont toujours vu leur maman monter des business. Petits, ils étaient souvent présents sur les salons ou dans les boutiques. D’ailleurs, c’est le deuxième projet qu’ils montent tous les trois. Ils avaient déjà travaillé ensemble pendant 5 ans sur un projet de cosmétiques bio.

Leur quotidien 

Chacun a son domaine de compétence dans l’équipe et ils sont très complémentaires. Grégoire s’occupe du marketing, de la communication et du design/packaging produit. Clément gère la partie commerciale, les circuits de distribution et la gestion. Sophie a quant à elle la vision de l’entreprise, du marché et surtout la connaissance technique du produit grâce à une formation qu’elle a suivie.

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Bonne idée à l’unanimité ! Pour eux travailler ensemble c’est travailler en toute confiance avec l’assurance que les désaccords se régleront toujours. C’est sécurisant et motivant !

Une petite anecdote 

Leur maison, qui est aussi leur bureau, s’est peu à peu transformée en espace de coworking voire de coliving. Ils ont investi dans du matériel photo et vidéo et en font profiter leurs copains entrepreneurs qui viennent souvent travailler chez eux pour la journée.

Matthieu et Nathalie – Le Claque Fromage

Le Claque Fromage

Le projet 

Après plusieurs expériences en agence de communication, Matthieu a créé le Claque Fromage il y a un an, une fromagerie du 9ème arrondissement où on trouve les meilleurs fromages de Paris (oui, oui!).

Leur quotidien 

Matthieu travaille tous les jours dans sa fromagerie et emploie sa mère un jour par semaine. Elle joue le rôle de super extra et lui donne un coup de main en fonction de ce qu’il y a à faire (service, ménage, gestion des stocks, administratif). Nathalie est polyvalente, elle a même suivi une formation pour pouvoir aider Matthieu et le suivre dans son aventure. Le reste du temps, Nathalie fait de la gestion patrimoniale. C’est donc une maman slasheuse qui partage son temps entre ces deux activités !

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Pour à 100% à condition de bien choisir sa mère 😉 Elle ne doit pas interférer dans le quotidien et savoir sortir de la relation parents/enfants. En contrepartie, on peut travailler en toute confiance et se reposer sur elle dans les moments difficiles. Pour Nathalie c’est l’occasion d’être plus proche de son fils et de le soutenir dans son projet entrepreneurial.

Une petite anecdote 

Le Claque Fromage c’est aussi le QG de la team Bureaux A Partager : chaque vendredi toute l’équipe s’y retrouve autour d’une bière et d’une planche de charcuterie pour fêter le weekend ! On est des clients tellement fidèles que maintenant le jeudi c’est le Claque qui vient à nous avec des planches servies dans la cour de notre espace de coworking (Morning Coworking Trudaine).

Marc-Aurèle, Camille et Jocelyne – Aponie

Aponie

Le projet 

Jocelyne a réalisé son rêve d’enfance en créant la Maison Aponie, une maison de haute parfumerie française qui créé des parfums intemporels. Marc-Aurèle et Camille ont toujours entendu leur mère parler de ce projet et se sont donc spontanément impliqués. Jocelyne a finalement crée l’entreprise alors que Marc-Aurèle finissait ses études à HEC.

Leur quotidien 

Jocelyne est la pierre angulaire du projet. Elle a immédiatement pris les reines de la création de la marque, déterminé la vision de l’entreprise, du développement Produit, des parfums et des senteurs. A sa sortie d’HEC, Marc-Aurèle a pris en charge toute la partie financière, le contrôle de gestion et le suivi de la production, le management commercial, la communication, la stratégie digitale et le développement de la marque à l’international. Camille gère quant à elle le marketing terrain et la relation clientèle en parallèle de ses études de droit. Jocelyne est aujourd’hui la seule à travailler à plein temps sur Aponie puisque Marc-Aurèle a pris un poste dans le tourisme médical à Berlin (il est toujours associé fondateur et continue à aider sa mère en cas de besoin!). 

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Pour Marc-Aurèle, c’est une bonne idée et même l’une des meilleures choses qui lui soit arrivée. Jocelyne a su le mettre en confiance, lui donner d’importantes responsabilités, le mettre régulièrement à l’épreuve, le pousser à sortir de sa zone de confort et à donner le meilleur de lui même. Pour Jocelyne ça été une façon de voir ses enfants comme des adultes et d’apprendre beaucoup d’eux !

Une petite anecdote 

Jocelyne a transmis sa passion des parfums et de l’élégance à ses enfants dès leur plus jeune âge. Leurs plus vieux souvenirs de voyages sont des visites de parfumerie, de manufactures, de champs (de fleurs, de fruits, de plantes d’aromathérapie), ou de fabrication de matières premières comme les huiles, en Amérique, en Asie ou en Afrique.

Cécile Peghaire

Communication / Future Of Work

Passionnée par le futur du travail, Cécile vous tient au courant de l'actu du groupe BAP !

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés