Happy (co)working

Que recherchent les collaborateurs dans l’espace de travail ?

que recherchent les collaborateurs

Une question centrale semble motiver de nombreux propriétaires, employeurs, décideurs, concepteurs, aujourd’hui : que recherchent les collaborateurs dans leur espace de travail ? Nous le savons tous, l’espace de travail, quelle que soit la forme qu’il prenne, subit de profondes transformations. Et interroger les attentes de ceux qui le font vivre est plus important que jamais.

Ces changements sont le fait d’une adaptation permanente aux nouveaux comportements et aux pratiques émergentes des nouvelles générations de salariés. En d’autres termes, l’espace de travail accompagne les évolutions de la société et, dans certains cas, peut les préfigurer, les anticiper, voire les prescrire. Le lieu est une préoccupation première dans les questions de qualité de vie, de bien-être et d’épanouissement au travail. Il devient alors l’un des outils qui permettent de donner plus d’autonomie à l’humain tout en optimisant les processus au sein des organisations.

Pour essayer de répondre à cette question fondamentale, nous nous appuyons ici sur trois études réalisées récemment concernant ce que recherchent les collaborateurs.

La première étude, menée par le cabinet Sociovision (Ifop) pour Actineo, porte sur les principes qui doivent orienter non seulement l’espace de travail mais aussi la réalisation professionnelle. La deuxième étude, menée par le cabinet Kelton Global pour Slack, porte sur les attentes en matière de processus et d’outils de travail pouvant faciliter la réalisation des tâches quotidiennes. La troisième étude, menée par Future Workplace, porte sur les propriétés des espaces et leurs attributs qui promeuvent le bien-être au travail.

Chacune de ces études apporte, selon leur orientation, un enseignement fort utile pour penser les transformations et les perspectives d’évolution future des espaces de travail.

Les principes : flexibilité, nomadisme et télétravail

flexibilité au travail

En terme de principes, l’étude Actineo nous montre l’importance, pour les salariés, de s’affranchir des contraintes spatio-temporelles liées au modèle canonique du travail : la journée figée entre 9h-18h, le présentéisme, les bureaux attitrés.

Pour un tiers des actifs, la liberté de pouvoir choisir plus librement l’aménagement du temps de travail dans la semaine est le principal facteur de bien-être.

Dans un premier temps, on remarque une demande croissante de flexibilité par rapport temps de travail. Pour un tiers des actifs, la liberté de « pouvoir choisir plus librement l’aménagement du temps de travail dans la semaine » est considérée comme le premier facteur d’amélioration de leur bien-être et de leur efficacité au travail. Le deuxième facteur, jugé déterminant par 25% des actifs, est justement la liberté de « pouvoir choisir plus librement le lieu de travail selon ses besoins ». Ce dernier point met lui aussi en évidence une demande significative de flexibilité en termes de lieu de travail.

Ensuite, l’essor du télétravail confirme ce désir d’autonomie grandissant. Cette pratique est de plus en plus adoptée et appréciée par nombre d’actifs en entreprise. Ils sont plus de 50% à « utiliser leur domicile comme lieu de travail dans le cadre de leur activité professionnelle », c’est-à-dire pour des tâches ponctuelles plus ou moins formelles, et presque 30% à déclarer télétravailler régulièrement. Cette pratique fait quasi l’unanimité en terme d’appréciation : 8 actifs sur 10 considèrent le télétravail comme une source de satisfaction. Ces chiffres sont, bien sûr, plus élevés encore au temps de la pandémie du coronavirus : l’institutionnalisation du télétravail a fait que jusqu’à 85% des salariés travaillent à distance.

Autant de raisons de dire que l’une des ambitions majeures des travailleurs français c’est de travailler à l’endroit et au moment où ils le souhaitent.

Les processus de travail : transparence, esprit d’équipe et communication

communication entre collegues

Au niveau des processus et des pratiques qui visent à favoriser et optimiser les tâches du quotidien, l’étude commanditée par Slack est très éclairante. Elle montre la volonté des collaborateurs de travailler collectivement tout en étant autonomes, grâce aux nouvelles technologies. Ces nouvelles pratiques impliquent également un réel besoin de transparence et de confiance.

Il y a en effet un réel besoin de transparence dans les entreprises. 80% des salariés interviewés dans cette étude déclarent souhaiter connaître précisément la manière dont les décisions sont prises dans leur organisation. Presque 90% exigent d’une entreprise qu’elle soit transparente. À tous les niveaux, la transparence est gage de confiance mutuelle.

85% des salariés souhaitent se sentir plus connectés avec leurs collègues, particulièrement lorsqu’ils travaillent à distance.

Il y a également un besoin de connexion entre les membres des équipes : 85% des salariés interviewés souhaitent se sentir plus connectés avec leurs collègues, particulièrement lorsqu’ils sont en télétravail. L’esprit d’équipe est essentiel pour que les équipes se sentent heureuses, même celles qui comptent beaucoup de travailleurs nomades.

La pertinence et l’adaptation des outils de communication est clé. Si en moyenne, les salariés interagissent avec 34 applications par jour, le risque d’hyper connexion peut s’avérer être un vrai défi pour la productivité. Un tiers des salariés sont extrêmement satisfaits de leurs outils de communication actuels et plus de deux tiers espèrent disposer d’encore plus d’outils dans le futur. Pour cette raison, ils plébiscitent plus d’intégration entre les outils du quotidien afin de pouvoir se concentrer davantage et d’économiser du temps.

Ce que nous pouvons donc retenir c’est que l’autonomie des salariés va de pair avec la confiance (faite à l’entreprise et aux collègues), et la bonne gestion de la communication pour favoriser la collaboration et la productivité.

Les caractéristiques de l’espace : qualité de l’air, lumière naturelle, personnalisation

personnalisation espace de travail

En dernier lieu, évoquons la dimension matérielle de l’espace de travail et son impact sur le bien être des collaborateurs. L’étude de Future Workplace montre que la qualité de vie au travail va bien au-delà des simples initiatives telles que la mise en place de babyfoot ou de table de ping-pong pour les moments de pause.

Le message est très clair : les employés veulent d’abord ce qui semble pourtant être basique. Une meilleure qualité de l’air, l’accès à de grands espaces baignés dans une lumière naturelle et la possibilité de personnaliser leur espace de travail sont une priorité. Plus de la moitié des répondants à l’enquête ont déclaré qu’avoir de l’air frais qui circule au sein de l’espace de travail est déjà un facteur d’amélioration de leur état d’esprit. Ils sont également nombreux à vouloir adapter l’espace de travail, et notamment avoir la possibilité d’ajuster les niveaux de température, la lumière et gérer le bruit.

L’étude souligne que si les entreprises souhaitent promouvoir un environnement sain et stimulant, elles doivent avoir une vision globale du bien-être en entreprise. Celui-ci comprendrait, toujours selon la même étude, les dimensions émotionnelle, physique et environnementale de leurs salariés.

Ce que recherchent les collaborateurs au travail, en résumé…

Que recherchent les collaborateurs, donc ? En résumé : plus d’autonomie pour travailler d’où ils veulent, plus de communication pour entretenir le lien social avec les collègues, et des environnements de travail plus agréables et accueillants en phase avec les exigences des activités professionnelles et solidaire des préférences personnelles.

Finalement, ce qui importe c’est que ce sujet ne touche pas qu’une partie des entreprises. Les nouveaux comportements, usages et attentes des collaborateurs sont une réalité à laquelle tous les acteurs professionnels — des concepteurs d’espaces aux grandes entreprises — doivent s’adapter. Et vous aussi, vous pouvez incorporer ces changements significatifs et participer à cette transformation des espaces de travail.

Cassio Campos

Communication

Expert des espaces de travail partagés, Cassio analyse les tendances du coworking et des différentes formes du travail d'aujourd'hui et de demain.

Copyright © 2021 Bureaux à partager. Tous droits réservés
 

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.