Happy (co)working

Pour booster la productivité de vos salariés, donnez leur plus de libertés

Best Buy a mis en place un modèle laissant une liberté totale aux employés, libre à eux de travailler de chez eux et de prendre leurs congés quand bon leur semble. Les résultats sont positifs aussi bien côté employés qu’entreprises. Analyse.

Le modèle ROWE

En 2005, Best Buy a fait le pari fou de juger son personnel uniquement sur le travail fourni et non plus sur la manière de l’accomplir. Il s’agit du modèle ROWE: « Results-Only Work Environment » permettant aux employés de travailler de chez eux et de prendre leurs congés quand ils le souhaitent. Mais ce n’est pas tout, la présence aux réunions devient également facultative ! Toutes. Même si vous aviez été personnellement invité. Incroyable, non ?

L’évaluation du travail n’est donc plus du tout liée au temps passé au bureau mais aux résultats et, tant que ceux-ci étaient atteints, libre aux salariés de d’organiser leur temps de travail comme bon leur semble !  En donnant une autonomie totale à ses employés, l’entreprise attend d’eux une responsabilité totale. Cette nouvelle organisation de l’entreprise permet aux supérieurs de se détourner de la gestion des employés afin de se concentrent sur la gestion du travail et des objectifs à atteindre.

Ce modèle aurait été impensable il y a quelques années mais avec les nouvelles technologies à notre disposition aujourd’hui, plus besoin d’être au bureau pour communiquer avec ses collègues, ses supérieurs ou même ses clients. L’idée n’est pas de dénigrer totalement le bureau mais de le rendre optionnel sans pour autant culpabiliser les employés quand ils télé-travaillent ou partent plus tôt pour assister aux spectacles de leurs enfants.

Les résultats

Plusieurs études ont ensuite été menées par Phyllis Moen, professeur en sociologie à l’Université du Minnesota, et il en ressort que les employés de Best Buy suivant le modèle ROWE ont fait plus de sport et dormaient quasiment une heure de plus les nuits précédents les jours de travail car ils étaient tout simplement moins stressés à l’idée d’aller au bureau. En outre, les salariés hésitaient moins à aller chez le médecin ou à rester chez eux lorsqu’ils étaient malades, ce qui a permis d’améliorer la santé générale dans l’entreprise et de diminuer la propagation des maladies. Enfin, les employés de Best Buy déclaraient également avoir un meilleur moral depuis qu’ils avaient adopté cette méthode de travail.

Des résultats plus que positifs qui amènent Phyllis Moen a dire que « tout prouve que permettre aux gens de contrôler où, quand et comment ils travaillent améliore nettement leur vie ». Mais qu’en est-il côté entreprise ? Les études montrent que la productivité a augmenté de 41% et le turnover a diminué de 90% dans les équipes bénéficiant du ROWE. Ce modèle gagnant-gagnant a cependant été abandonné lorsqu’un nouveau PDG est arrivé chez Best Buy mais plusieurs employés contactés officieusement précisent que de nombreuses équipes fonctionnent toujours (discrètement) selon les principes du ROWE car elles n’ont pas vraiment envie de revenir aux anciennes méthodes de travail…

Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés