Happy (co)working

Et si l’odorat avait un impact sur notre performance …

L'impact de l'olfactif sur notre performance

Le monde du travail est en pleine mutation. Les pratiques changent et les lieux se transforment. Plus que jamais, on parle de coworking, de flexoffice, de smartoffice, et de télé-travail. Le lieu de travail doit s’adapter aux besoins, être flexible aux envies et aux nouveaux usages. Nous avons tous besoin d’évoluer dans un environnement de travail stimulant. Le mobilier, la décoration intérieure, les couleurs sont autant d’outils qui permettent de créer des atmosphères différentes, pour aider à mieux se concentrer ou pour booster la créativité.

Il y a cependant un sens que l’on méconnait encore : l’odorat. Pourtant, l’olfactif joue un rôle prépondérant dans la gestion de nos émotions, et dans notre perception de l’environnement.

Pourquoi l’odorat est-il important ?

L'impact de l'olfactif sur la performance

Vous avez certainement déjà entendu parler de la « Madeleine de Proust », cette odeur qui nous rappelle un souvenir lointain. En fait, ceci est dû au fonctionnement de notre odorat : il est le seul sens à avoir un accès direct aux émotions et à la mémoire.

Lorsque nous sentons une nouvelle odeur, notre cerveau l’enregistre en fonction du contexte dans lequel nous l’avons sentie. Ainsi, en étant de nouveau exposé à cette odeur, tous les souvenirs associés refont surface. 

Une odeur associée à un contexte d’échec induit un comportement négatif, du stress et nous remet en situation d’échec

En fait, ce mécanisme va beaucoup plus loin. Par exemple, si l’on entre dans une chambre qui sent le citron, on la trouvera plus propre qu’une pièce sans odeur. Pourquoi ? Tout simplement parce que le citron est utilisé dans tous nos produits ménagers : on assimile son odeur à la propreté. Mieux encore, certains scientifiques se sont demandés si une odeur pouvait nous formater à la réussite ou à l’échec. La réponse est oui ; une odeur associée à un contexte d’échec induit un comportement négatif, du stress et nous remet en situation d’échec. Notre cerveau est fortement influencé par ce que nous sentons.

Un impact direct de l’odorat sur notre performance

La lavande réduit le stress

En parallèle, des études ont montré que certaines odeurs sont stimulantes, quand d’autres sont inhibitrices ; elles diminuent notamment le niveau de stress. Lorsqu’on effectue une tâche nécessitant de la concentration, une tâche qui requiert beaucoup de notre attention, notre cerveau a tendance à se relâcher au fur et à mesure que le temps passe. Nous perdons en efficacité, et nous ressentons de la fatigue. Une stimulation extérieure permet de maintenir notre attention en éveil, et nous aider à rester efficace. C’est pour ça qu’il est important d’avoir un environnement de travail stimulant, pour nous aider à être plus performant.

Le jasmin permet de maintenir un niveau d’attention élevé et améliore notre temps de réaction de 10%

L’olfactif permet d’apporter une stimulation extérieure et maintenir notre cerveau en éveil : par exemple, le jasmin permet de maintenir un niveau d’attention élevé et même d’améliorer notre temps de réaction de 10% ! Lors d’une journée de travail, il est également important de faire des pauses. Notre cerveau a besoin de se régénérer, de se reposer afin d’être efficace par la suite. De la même manière, certaines odeurs peuvent nous aider à mieux nous détendre, pour profiter pleinement des bénéfices de sa pause. La plus connue ? La lavande bien-sûr ! Elle agit directement sur le niveau de stress, en diminuant le taux de cortisol, l’hormone du stress. Lors d’épisodes stressants, il n’est pas rare de voir certaines personnes sentir de la lavande.

Au Danemark par exemple, un des pays les plus avancés en matière de QVT (Qualité de vie au travail), lors de grandes réunions, un bouquet de lavande est présenté au milieu de la table pour que chacun puisse en prendre un brin et l’agiter devant son nez. C’est une pratique courante qui permet de mettre les collaborateurs dans les meilleures conditions.

Comment ajouter de l’olfactif à mon espace ?

Odorat et bien être au travail

Aujourd’hui, pourtant, l’olfactif est encore peu utilisé dans le cadre du travail. Ce n’est pas si simple d’intégrer des odeurs dans son espace de travail. La diffusion de parfum doit être bien encadrée pour convenir à tout le monde, ne pas devenir incommodante. Il faut également respecter le cahier des charges de certaines matières, considérées comme allergènes. Souvent, on n’a pas le temps de s’occuper des parfums et des diffuseurs comme à la maison. L’usage est différent, et doit s’adapter au monde du travail. C’est de ce constat qu’est né In-Spir, une solution de diffuseurs de parfums, qui s’adaptent aux moments de la journée.

In-Spir a développé une gamme de parfum dédiée à chaque situation de travail ou de détente, pour favoriser la créativité, la concentration, ou la relaxation en fonction des moments de la journée. La diffusion est autonome et s’adapte pleinement à l’espace de travail, que ce soit en salle de réunion ou en coworking. 

Avec In-Spir, j’ai envie de remettre le nez au cœur de nos vies, faire comprendre qu’il a un rôle à jouer au quotidien.

Thibaut, fondateur d’ In-Spir, propose également des conférences et ateliers autour des neurosciences et de l’odorat. « Mon but est de sensibiliser les gens à faire plus attention à leur odorat. En France notamment, on a encore trop tendance à sous-estimer son importance, alors que c’est un sens merveilleux, qui interagit fortement avec nos émotions, notre perception de l’environnement. »

La révolution de l’espace de travail est en marche, et l’olfactif va devenir un outil incontournable pour créer des environnements stimulants, qui s’adaptent aux besoins des usagers.

Cécile Peghaire

Communication / Future Of Work

Passionnée par le futur du travail, Cécile vous tient au courant de l'actu du groupe BAP !

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés