Coworking & Tiers-lieux

Les secrets du coworking

Ils se définissent en tant que gestionnaires d’espaces, animateurs ou encore tummlers. Mais comment gèrent-ils leur espace ? Quels sont les secrets du coworking ?

On a interrogé 3 gestionnaires d’espace afin qu’ils nous confient tous leurs secrets. Avec des profils pourtant très différents, tant au niveau de leur formation que de leur personnalité, ces derniers rencontrent des situations similaires au quotidien.

Pourquoi avoir créé un espace de coworking ?

Tout repose sur le lien social. Bénédicte de chez Mix Coworking nous dit clairement que le choix de se reconvertir dans le coworking était motivé par l’envie de continuer à travailler autour du lien social. De son côté, Bertrand de chez Digital Village a décidé avec son agence de monter un espace de coworking pour que les freelances travaillant sur des projets ponctuels avec Digital Village aient un endroit où se retrouver. Quant à Pierre de chez Work et Co ou Francesco de chez Volumes, ils souhaitaient créer un espace de coworking après avoir déjà fréquenté ce type d’espace.

volumes-gestionnaire-espace

Ci-dessus, les déjeuners collaboratifs chez Volumes.

Si toutes les raisons sont bonnes pour créer un espace, ces gestionnaires ont su à un moment qu’ils avaient quelque chose en plus à offrir en ouvrant un espace et que cette forme de travail était très prometteuse.


A lire : Baptiste nous présente Volumes


Qui sont vos coworkers ?

La première chose que soulignent les gestionnaires d’espace est “ce sont tout sauf des clients”. Quand bien même leurs occupants leur doivent un pécule à la fin du mois, leurs coworkers ne sont pas des clients. Ce sont des collègues, des collaborateurs, des copains devenant même parfois des amis… Daphné de chez Smack nous explique que ses coworkers sont avant tout de belles personnes avec qui elle adore brainstormer et travailler sur de nouveaux projets.

Quel est la bête noire d’un gestionnaire d’espace ?

L’administratif. La facturation. Ils détestent ça. Bertrand nous a même dit que LiNK lui avait sauvé la vie, et on n’en est pas peu fier. Plus sérieusement, si vous envisagez de vous lancer vous aussi dans l’aventure du coworking ne sous-estimez pas l’importance de l’organisation nécessaire à sa gestion. Si votre espace accueille 10 coworkers, ce sont 10 cas individuels qu’il va vous falloir gérer, et surtout qu’il vous faudra connaître si vous voulez avoir un espace efficace et convivial.

brainstorming-gestionnaire


A lire : LiNK, le logiciel de gestion d’espace de coworking


Qu’est-ce qui vous a le plus surpris en ouvrant un espace ?

L’émulsion d’idées. Il ne s’est pas passé un entretien sans qu’un gestionnaire d’espace ne nous parle de ce fameux foisonnement, cette émulsion, ce je-ne-sais-quoi propre à tout espace de coworking qui se respecte. Bertrand nous parle ainsi d’une facilité et d’une rapidité à créer et Daphné se dit surprise des profils complètement différents mais générant un grand nombre d’opportunités au sein de son espace. De son côté, Bénédicte nous explique qu’elle ne s’attendait pas non plus à ce que les coworkers se confient autant à elle.

C’est quoi la suite ?

Pour la suite, chaque gestionnaire voit le futur différemment. Pour certains, ils se voient continuer à évoluer au sein de leur communauté. Anne de chez Draft Ateliers par exemple nous expliquait que la prochaine étape de son espace consiste à agrandir la surface des ateliers pour pouvoir accueillir plus de coworkers et avoir des machines plus performantes. De la même façon, Bénédicte nous disait vouloir se former davantage sur les domaines de l’entreprenariat et de la création d’entreprise afin d’accompagner au mieux ses coworkers.

gestionnaire-espace-draft


A lire : Draft Ateliers, le magnifique fablab de la halle Pajol


Parallèlement, Bertrand nous expliquait que Digital Village ouvre de plus en plus d’annexes dans d’autres villes françaises, comme celle de Toulouse par exemple, mais à ses yeux le coworking reste un moyen. Il aime réfléchir à l’organisation du travail et si aujourd’hui la meilleure manière de travailler se traduit à ses yeux par le coworking, il mutera vers une autre forme de travail qui lui plaira si elle lui semble durable et intéressante. De son côté, Daphné de chez Smack nous explique (et on a préféré mettre sa réponse telle qu’elle car on ne pouvait pas mieux le dire) : “je crois beaucoup au coliving et à l’intégration des espaces de coworking au sein d’autres lieux de la ville. Je me vois bien continuer à réfléchir et contribuer aux problématiques de Smart City et de notre société toute ma vie. Oui.”

Un grand merci à Anne de chez Draft Ateliers, à Baptiste de chez Volumes et à Charles de chez Mozaïk pour le temps qu’ils nous ont accordé !


 >> Trouver un espace de coworking <<


Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France : salons, conférences, etc.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés