Happy (co)working

Les pépinières d’entreprises

Egalement appelées ruches ou encore couveuses, les pépinières mettent à disposition des entrepreneurs les outils pour développer leur entreprise. Apparues en France à la fin des années 70, les pépinières représentent une aide non négligeable dans le paysage de l’entrepreneuriat. Quel est leur rôle ? Comment intégrer une pépinière ? Laquelle choisir ? Quels sont les avantages ? Petit tour d’horizon…

Qu’est-ce qu’une pépinière d’entreprises ?

Une pépinière d’entreprises a pour vocation d’apporter, au-delà de l’hébergement, une aide financière et technique, ainsi que divers services et conseils aux entrepreneurs en phase de création ou de développement de leur société. Les pépinières sont souvent financées et organisées par des collectivités locales ou par l’Etat. Elles sont en tous les cas gérées par des équipes d’experts. Il en existe 300 en France, et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Intégrer une pépinière comprend donc :
-La mise à disposition de bureaux pour maximum 4 ans, à un prix inférieur au marché. Cet hébergement inclut souvent l’accueil, un secrétariat, une permanence téléphonique, l’accès à internet, ainsi que des salles de réunions et de conférence équipées, et des parties communes telles qu’une cuisine, salle de repos…
-L’accès à des services d’accompagnement, tels que : des formations adaptées et souvent personnalisées, l’aide au développement de votre réseau, des conseils dans les domaines de la finance, du juridique ou encore du commercial.

Il existe 2 catégories de pépinières d’entreprises :
-Les généralistes ouvrent leurs portes à tous les créateurs d’entreprises. Ce sont les plus nombreuses en France.
-Les spécialisées qui accueillent les entreprises évoluant des domaines tels que : l’innovation ou les hautes technologies, l’artisanat, l’agroalimentaire…

A savoir : La norme de qualité AFNOR NF Service X 50-770 « Activités des pépinières d’entreprises » dâtant de 1977, définit précisément les prestations de base devant être fournies par les pépinières d’entreprises concernant l’accompagnement, l’accueil, et le service proposés aux entrepreneurs. L’APCE répertorie les pépinières certifiées sur son site internet.

 

Comment intégrer une pépinière d’entreprises ?

Pour intégrer une pépinière d’entreprises, il faut être une jeune entreprise, avoir un projet en incubation, être un porteur de projet, ou être un pré-créateur. Les dossiers de candidatures exigent souvent la présentation d’un CV, d’une lettre de motivation, un business plan, un plan de trésorerie sur 12 mois, ainsi qu’un compte prévisionnel sur 3 ans. Le dossier est ensuite examiné en Comité d’Agrément, souvent composé d’experts de la création d’entreprise et de chefs d’entreprises. Ils évaluent l’analyse de marché, la pertinence du projet, la qualité du business plan et l’équilibre financier.

Le contrat passé entre la pépinière d’entreprises et l’entrepreneur est un contrat de bail précaire. La pépinière prépare souvent l’entreprise à sa sortie, et lui propose même de nouvelles solutions d’hébergement.

 

Claire Riondel

Communication

A l'affût des innovations, Claire vous informe régulièrement de l'actualité du coworking et des startups.

Copyright © 2021 Bureaux à partager. Tous droits réservés
 

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.