Happy (co)working

Le glossaire du Future of Work

glossaire future of work

Le futur du travail se construit un peu chaque jour dans les organisations. Mais le futur du travail c’est aussi des nouveaux mots et concepts que Bureaux A Partager a explicité dans son glossaire du Future Of Work.

Digitalisation :

“Une ère libre comme l’air.”

Initiée par la révolution numérique, la digitalisation du travail a révolutionné les modes de travail. Le bureau est passé d’un lieu fixe à quelques objets (ordinateur pc, smartphone) facilement transportables. Les outils de travail ont également changé : les documents peuvent être partagés dans le cloud (google drive, etc.), pléthore d’outils collaboratifs facilitent les échanges (Slack, Zoom, Skype) et la gestion de projet à distance (trello, Asana).

Cette digitalisation a introduit beaucoup plus de flexibilité dans le travail. Amorcé par les travailleurs indépendants, le travail nomade s’invite de plus en plus au sein des grands groupes qui souhaitent se transformer et suivre leur époque.

Enjeux :

Economique et mobilier : L’espace/temps” de travail est révolutionné. Les codes de l’immobilier étant modifié, toute une économie a dû se repenser.

Management & RH : les nouveaux modes de travail accordent désormais une place fondamentale à la confiance et aux échanges.

Stratégie & innovation : un nouveau champ de croissance s’ouvre pour les entreprises. Celui des opportunités offertes par les nouveaux échanges entre les salariés de cette grande vague digitale.

RSE : le travail à distance est possible. Les salariés peuvent désormais travailler d’où ils le souhaitent.

Coworking :

“Parce qu’à plusieurs, c’est meilleur.”

Le coworking désigne à la fois un mode de travail et une typologie d’espace.

1) Comme mode de travail, le coworking consiste à rapprocher des personnes travaillant dans des entreprises différentes pour les inciter à collaborer. L’objectif ? Mutualiser les compétences pour développer des synergies. C’est une forme de travail où le lien social entre les coworkers est le vecteur principal de réussite. Au-delà des moyens matériels et financiers déployés, c’est le partage entre entreprises qui déclenche un élan vertueux pour être créateur de valeur.

2) Un coworking est aussi un lieu qui regroupe sous un même toit différentes entreprises et personnes appelées coworkers. Cette communauté profite le plus souvent d’animations et d’événements pour faciliter les interactions.

Enjeux :

Stratégie & innovation : Acquérir de nouvelles expériences, développer des projets innovants, partager ses expériences et ses compétences, conforter sa stratégie

Management & RH : Rechercher des profils plus agiles, qui vont chercher à développer leur polyvalence et enrichir leur expertise.

Le coworking englobe les notions de : flexoffice, desksharing et corpoworking qui sont des formes variées de coworking.

Flexoffice :

“Fini les plans de table !”

Le flexoffice est un mode d’organisation qui consiste à ne pas avoir de poste de travail attitré. Le bureau fixe n’est plus qu’un vague souvenir.

Enjeux :

Management & RH : favoriser le télétravail et donner plus de flexibilité aux salariés. Attirer de nouveaux talents grâce à des modes de travail souples et modernes.

Economique et immobilier : optimiser l’utilisation des espaces de travail.

RSE : impact écologique et enjeu de RSE pour les entreprises.

Le flexoffice englobe les notions de : desksharing, télétravail et corpoworking

Corpoworking :

“Quand ma boîte se la joue coworking”

Contraction de « corporate » et de « coworking », le corpoworking désigne le mode de gestion des entreprises reprenant les codes du coworking : flexibilité, espaces d’échanges, création et animation d’une communauté. Installées au sein d’un seul et même espace, les équipes sont incitées à collaborer pour partager leurs expériences et compétences.

Enjeux :

Management & RH : le corpoworking casse la routine et permet aux salariés de rester créatifs et motivés. Les employés de l’entreprise peuvent changer de cadre et échanger avec d’autres équipes.

Stratégie & Innovation : les équipes travaillent ensemble et partagent leurs compétences mais aussi leurs modes de travail. Il s’agit d’un véritable vecteur d’innovation pour l’entreprise.

Desksharing :

“Ce qui est à moi est à toi.”

Notion liée à l’implémentation du flexoffice au sein d’une organisation. Une entreprise en desksharing offre à ses salariés de ne pas avoir de bureau attitré. Chacun est alors libre de s’installer au poste de travail de son choix.

Enjeux :

Management & RH : favoriser l’entraide et les synergies au sein des équipes de l’entreprise. Favoriser un management horizontal et la transformation de l’entreprise.

Economique et immobilier : optimiser l’utilisation des espaces de travail. Il n’y a plus un bureau par collaborateur de sorte que chaque bureau est utilisé et moins de m2 sont alloués à l’espace de travail (diminution des coûts fixes).

Stratégie & Innovation : en changeant chaque jour de poste de travail, les collaborateurs sont incités à rester flexible et créatifs.

Télétravail ou travail à distance

“N’habite plus au bureau indiqué”

Le télétravail désigne l’exercice d’une activité professionnelle en dehors du lieu de travail attendu, en général les locaux de l’employeur. Ce mode de travail doit faire l’objet d’un accord entre le salarié et son entreprise. S’il s’agit souvent d’une situation ponctuelle pour certains salariés, des entreprises choisissent d’abandonner leurs locaux et demandent à l’ensemble de leurs salariés de télétravailler (ex. Buffer ou WordPress).

L’entreprise pourra accorder des journées de télétravail à condition que le salarié concerné ait accès à une connexion internet et à ses outils de travail. Les modes de télétravail sont nombreux : parmi les différents sites de l’entreprise, en home office, en espaces de coworking. Chez BAP, cette dernière alternative — source de rencontres et de synergies — est privilégiée.

Enjeux :

Management & RH : le télétravail facilite la mobilité et permet aux salariés de travailler d’où ils le souhaitent, tout en respectant leurs aspirations personnelles (travailler en milieu rural, voyager, … ) et leurs contraintes ponctuelles (familiales, intempéries, grèves, … ). Le télétravail fonctionne à la confiance, un facteur d’engagement pour les salariés qui se sentent responsabilisés.

RSE : impacts écologiques (en cas de pic de pollution par exemple) et désengorgement des transports.

Home Office ou Travail à domicile :

“Ma conf’call en slip chemise.”

Initié par les professions libérales et les freelances, le Home Office (ou travail à domicile) consiste à travailler depuis chez soi. Largement répandue chez les travailleurs indépendants, cette forme de télétravail est aussi pratiquée par des salariés qui en font la demande auprès de leur employeur.

Enjeux :

Management & RH : le home office permet aux salariés de travailler tout en respectant ses aspirations personnelles et contraintes ponctuelles. Tout comme le télétravail, il fonctionne à la confiance.

RSE : impacts écologiques (en cas de pic de pollution par exemple) et désengorgement des transports.

Cécile Peghaire

Communication / Future Of Work

Passionnée par le futur du travail, Cécile vous tient au courant de l'actu du groupe BAP !

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés