Happy (co)working

Comment faire face à un jour férié au bureau

Seul au bureau pendant un jour férié

Seul au bureau pendant un jour férié

Le lundi de Pâques déclare officiellement la saison des jours fériés ouverte ! A cette occasion nous avons décidé de vous parler de ceux pour qui jours fériés ne riment pas avec jours chômés. On vous demande une minute de silence et de respect pour ces travailleurs (et ça tombe bien on vous a préparé un article pour rentabiliser ces 60 secondes).

Dans quels cas devrais-je travailler ?

Si votre patron vous a déjà ordonné de venir travailler un jour férié, vous vous êtes sûrement posé la question “Puis-je lui dire non (sans risquer mon poste) ?”. Et bien voici la réponse.

Si ce jour là était un 1er mai : vous auriez pu refuser. Il se trouve que légalement, votre patron ne peut pas vous obliger à venir au bureau ce jour là.

Mais alors qui sont ces gens qui permettent encore au monde de tourner un 1er mai ?

Et bien ce sont des professions qui font partie des exceptions suivantes :

  • Le service public hospitalier et certains métiers de services comme les transports en commun
  • Le secteur de la restauration, certains commerces et ceux pour qui jour férié rime avec regain d’activité

Si ce jour là n’était pas un 1er maimais qu’il faisait partie de la liste des jours fériés : malheureusement pour vous, vous n’avez pas le choix et vous devrez passer votre journée au bureau pendant que d’autres seront en congés. Cependant, il vous reste quand même un cas dans lequel vous pourrez profiter de cette journée chômée : si la convention collective de votre secteur l’impose.

Cette convention collective peut également vous accorder les ponts comme jours non travaillés. On ne vous rappelle donc pas l’importance de vous informer sur les opportunités que chaque convention peut vous offrir.

Quant aux fameux ponts, il est possible que votre employeur vous les accorde comme jours chômés (souvent parce que l’activité économique est réduite ces jours-là).

Attention aux conditions. Vous pourriez être amené à :

  • Récupérer ces heures de travail non effectuées (dans un délais de 12 mois)
  • Devoir poser une journée de RTT (réduction du temps de travail) ou un congé payé

Les moins de 18 ans (salariés, apprentis et stagiaires) doivent en revanche profiter de tous les jours fériés. Apparemment, selon la loi (et d’après nous) on n’est jeune qu’une fois ! Dans ce cas-là, des conditions spécifiques peuvent cependant s’appliquer dans certains secteurs. Plus d’info sur vos droits concernant les jours fériés ici.

Comment bien vivre un jour férié travaillé ?

manned-types-tables

Quand on dit jour férié on pense directement à :

  • Grasse matinée,
  • Repos/plaisir/ne rien faire.

Mais alors comment rester au bureau en étant confronté tout au long de la journée :

  • A des publications sur les réseaux sociaux de vos amis en congé,
  • A des messages vous demandant : “Tu es libre aujourd’hui ?”

Et bien dites-vous qu’une journée fériée au bureau a parfois plus d’avantages qu’une journée de congé (si si, on vous promet).  Motivez-vous, car une journée de plus au bureau c’est l’occasion de vous libérer de certaines tâches pour les semaines qui suivront. On le sait, se motiver seul est beaucoup plus difficile qu’à plusieurs. Voici nos conseils pour que cette journée, que vous pensiez perdue, devienne un vrai avantage :

  • Coupez-vous du monde,
  • Faites les choses que vous n’auriez pas pris le temps de faire d’habitude,
  • Ne partez pas trop tard (vous pourrez toujours avoir l’impression d’avoir profité de votre jour férié),
  • Prenez des temps de pause,
  • Evitez de vous lancer dans des tâches trop fastidieuses.

Surtout n’oubliez pas : ce qui est fait n’est plus à faire ! On vous garantit qu’à la fin de cette journée vous aurez été beaucoup plus productif et plus fier de vous que si vous aviez été en congé. Pour ce qui est de la grasse matinée, on ne peut pas y faire grand chose mais n’oubliez pas, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Que vous soyez au bureau ou en congé lors d’un jour férié, essayez d’y trouver un maximum d’avantages. Vous êtes maintenant paré pour ces jours qui vont s’enchainer en ce début de printemps. Toute l’équipe de Bureaux A Partager en profite pour vous souhaiter de profiter de ces belles journées.

Et si, comme nous, vous êtes souvent perdus entre toutes ces dates, voici un petit récapitulatif.

Lundi 17 avril (Pâques)Lundi 1 mai (Fête du Travail)Lundi 8 mai (8 mai 1945)Lundi 16 mai (Pentecôte)Jeudi 25 mai (Ascension) (1)

Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France : salons, conférences, etc.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés