Happy (co)working

Devenir travailleur indépendant : quel statut choisir ?

Les espaces de coworking poussent comme des champignons partout en France et avec eux grandit le nombre de travailleurs indépendants. D’après un sondage OpinionWay pour Moovjee, en 2018, 44% des étudiants affirmaient souhaiter devenir travailleurs indépendants. Ils sont donc de plus en plus nombreux à être attirés par la liberté de prise de décisions qu’implique ces modes de travail : la possibilité de travailler depuis différents espaces de coworking, travailler tout en voyageant, travailler pour donner du sens. Le choix qui se pose est de savoir s’il est préférable de créer une entreprise unipersonnelle ou une auto-entreprise. Aujourd’hui, une alternative vient compléter celles-ci : le portage salarial. Essayons ensemble d’y voir un peu plus clair.

Développer un projet d’entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur

Depuis 2009, les Français ont la possibilité d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur, c’est-à-dire d’être leur propre entreprise. Pour créer sa micro entreprise, aucun capital n’est nécessaire, et l’individu bénéficie d’un régime social et d’un régime fiscal simplifiés. De plus, si jamais l’activité ne fonctionne pas, il est très simple de clôturer l’auto-entreprise. Un petit hic : le chiffre d’affaires est plafonné. Cela peut limiter le développement de l’activité du professionnel.

Les entreprises unipersonnelles

Les entreprises unipersonnelles permettent de créer une société et de la gérer seul. Il existe deux types d’entreprises unipersonnelles : l’EURL qui est une SARL à associé unique, ou la SASU, qui est une SAS à associé unique. Ces deux formes d’entreprises sont soumises au régime fiscal des entreprises et nécessite plusieurs formalités administratives comme l’inscription Registre du Commerce et des Sociétés.

Devenir salarié porté

Dans les années 2000, une nouvelle alternative s’est développée : le portage salarial. Le portage salarial est une forme d’emploi qui allie salariat et travail indépendant. Alors que le nombre de personnes en portage salarial est passé de 15 000 à 50 000 entre 2006 et 2015, ce système séduit chaque année de plus en plus de personnes désireuses de se lancer en indépendant.

Le portage salarial consiste en une boite de portage agissant comme un intermédiaire entre un indépendant et son client

Le portage salarial consiste en une boite de portage agissant comme un intermédiaire entre un indépendant et son client. Le professionnel est libre de trouver ses clients et de négocier tous les détails liés à la prestation. Modalités et durée du projet, tarif et délais de réalisation sont négociés entre l’indépendant et le client.
C’est ensuite la société de portage qui établira le contrat entre les deux parties. A la fin du projet, elle verse son salaire au porté en retenant des frais de gestion et les charges sociales pour que celui-ci ait le statut de salarié de la société de portage.

Les avantages du portage salarial

Un allègement du travail administratif

L’un des principaux avantages de ce mode de fonctionnement est la gestion administrative prise en charge par la société de portage. Tout d’abord, un salarié en portage salarial n’a pas besoin de s’inscrire comme indépendant et de créer sa structure juridique. La gestion administrative et comptable est effectuée par la société de portage. Cela inclut la création et la gestion des contrats, la facturation, la déclaration des revenus, la gestion des frais et l’émission des fiches de paies. Le porté économise ainsi ce précieux temps et peut l’employer pour réaliser ses missions.

Devenir travailleur indépendant : quel statut choisir ?

Les avantages du salariat

Le portage salarial permet à l’indépendant de se lancer sans pour autant abandonner son statut de salarié. En effet, il bénéficie d’une protection sociale, de congés payés, de cotisations retraite, d’une prime de précarité et d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Il a également droit au Compte Personnel de Formation. Lorsque la mission prend fin, la société de portage remet au porté une attestation Pôle emploi qui ouvre des droits au chômage.
Tous ces points sont des avantages non négligeables qui permettent aux personnes en portage salarial de travailler en indépendant tout en profitant d’un environnement sécurisant.

Le porté bénéficie d’une protection sociale, de congés payés, de cotisations retraite, d’une prime de précarité et d’une assurance responsabilité civile professionnelle

La possibilité de tester la viabilité de son activité

Le portage se révèle un excellent moyen de tester son activité et de la développer sans prendre de risques. Les portés peuvent déterminer à la fois leur capacité de travail en autonomie, tester le marché et développer leur réseau de clients. Le portage permet de faire un premier pas vers un projet professionnel tout en gardant la sécurité salariale. Dès que le professionnel a trouvé son premier client, il pourra faire appel à une société de portage qui le prendra en charge.

Bénéficier du réseau et de la crédibilité de la société de portage

Les sociétés de portage salarial comme ITG organisent chaque année des ateliers, des formations et des réunions de rencontres entre portés. Le fait d’appartenir à ce secteur dynamique permet de rencontrer d’autres personnes dans le même cas, de se faire un réseau et aussi d’éviter l’isolement souvent ressenti par les personnes qui se lancent en tant qu’indépendant. De plus, la société de portage est en relation avec de nombreux entrepreneurs et entreprises. Elle peut ainsi faire bénéficier des opportunités proposées par une entreprise, ou recommander un de ses portés pour une mission.
Enfin, une société de portage reconnue peut procurer un statut rassurant, en particulier face à des clients grands comptes qui savent ainsi que le salarié fait partie d’un réseau sérieux.

Le portage salarial est donc une forme d’emploi flexible, qui permet de tester une activité en indépendant sans prendre les risques liés à ce statut. Il peut être rassurant à la fois pour l’entreprise et pour le porté.

Ecrit en partenariat avec ITG.

Canelle Mengual

Chargée de communication

Cette grande curieuse vous partage ses dernières trouvailles sur le Future of Work. Ses sujets de prédilection : les tendances globales, sociales et écologiques.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés