Coworking & Tiers-lieux

Le coworking et le défi de la communauté

Tout le monde est témoin de l’augmentation du nombre d’espaces de coworking dans le monde. Dans une étude publiée sur le blog de Coworking Europe, ils comptaient 532 000 personnes travaillant en openspace en octobre 2015 dans le monde et en prévoient 2 370 000 pour 2018, soit une multiplication par près de 4,5 en 3 ans. Mais comment souder la communauté ?

Si les espaces de coworking se veulent attractifs par leur emplacement et leur design, leur véritable défi est de créer un lieu servant les synergies dans leur communauté.

L’importance des tiers-lieux pour souder la communauté

Tout le monde parle d’une multiplication des tiers-lieux et des espaces de coworking. Cette tendance s’explique par une augmentation du nombre de travailleurs en freelance, une valorisation des startups et la mise en avant de nouvelles formes de travail.

> Infographie sur la demande de bureaux à Paris

Pour être attractifs, les espaces de coworking misent sur un bon emplacement et un espace design. Cependant, il ne faut pas oublier de valoriser des espaces voués aux échanges et au bien-être de la communauté : une cafétéria, une salle de sieste, un espace détente. Il ne faut pas douter du potentiel de synergies des espaces de coworking. Généralement peuplés de freelances, ou de startups dont les employés ont du apprendre à être débrouillards et autonomes, ces lieux regorgent de personnes aux divers talents.

L’espace de coworking est idéal pour que les coworkers échangent sur leurs expériences et partagent leurs connaissances et leurs ressources. Pour que cela se fasse naturellement, il est nécessaire de créer des espaces favorisant les échanges. Cependant, cela ne suffit pas toujours et plusieurs outils permettent de pallier à ce manque.

> Tous nos espaces de coworking

Le défi des espaces de coworking : créer un lieu de synergies

L’avenir des espaces de coworking va se jouer sur leur capacité à vraiment servir les échanges entre les gens et les startups pour les aider à développer leur activité. Tandis que les pépinières ou incubateurs conviennent aux très jeunes entreprises, les espaces de coworking doivent trouver un moyen d’accompagner leurs occupants dans leur travail.

De plus en plus d’entreprises se positionnent sur ce créneau, comme LiNK, qui propose un logiciel de gestion des espaces de coworking combinant la simplification des tâches administratives et la mise en place d’un réseau social propre à l’espace.

communauté LiNK

> En savoir plus sur LiNK

L’idée de LiNK est de développer un outil permettant la numérisation des processus administratifs des espaces de coworking : contrats créés en ligne, factures automatisées… Le logiciel permet aussi d’intégrer un trombinoscope, un planning de réservation des salles de réunion, le règlement intérieur de l’espace et dispose d’un fil d’actualité où les gens peuvent publier ce qu’ils souhaitent.

Se créent alors deux types d’échanges : les uns portant sur le côté réseau « social » avec des invitations en tout genre pour des anniversaires, ou des petits mots félicitant les entreprises pour leurs récents exploits ; les autres répondant aux besoins professionnels en demandant aux coworkers s’ils ont des contacts professionnels ou eux-mêmes des compétences pour les aider, et beaucoup d’invitations à des masters class.

« Hello à tous ! Je cherche un bon outil de gestion des ventes connecté à un outil d’email automation workflow à mettre en place »

Time4skills : la mise en place d’une banque de temps

Afin de multiplier ces échanges, la startup Time4skills arrive sur le marché. Elle se présente comme une banque de temps.

L’idée est d’échanger au maximum les connaissances entre les coworkers par le biais d’un atelier de lancement qui permet aux coworkers de se donner des cours, des formations. Dès que vous donnez 1 heure de votre temps, vous gagnez 1 skillar réutilisable pour 1 heure de cours.

Time4skills défi communauté

> Voir notre article sur Time4skills

Sortir votre équipe

Dans un autre registre, WeWork a trouvé le moyen de rassembler et souder sa communauté grâce à son Summer Camp. Bien que tout le monde n’ait pas la chance d’être valorisé des milliards de dollars, il est intéressant de rassembler sa communauté en dehors du lieu de travail. L’espace de coworking Group’Union l’a bien compris en proposant la coworking week tous les étés. Tout comme des activités Team Building dans une entreprise, il faut penser à souder son équipe de coworking. Ce qui est aussi probant chez WeWork c’est qu’ils ont choisi de beaucoup communiquer et investir dans leur image de marque ce qui les rend attractifs pour une communauté unique. Ils ont ciblé leurs clients potentiels et ces derniers se trouvent forcément des points communs.

> WeWork débarque à Paris

Sans dépenser trop d’argent, il y a toujours la solution de proposer un footing à votre équipe. Cela vous demandera peu d’organisation mais vous n’aurez pas à sortir la carte bleue.

Si vous voulez être sûr que votre communauté soit soudée et dans un environnement propice à la création de synergies, vous pouvez encore choisir de glisser vers le coliving. Cette alternative étant cependant très particulière, avec un espace physique où vie professionnelle et vie privée sont difficiles à dissocier, vous aurez affaire à une communauté bien définie.

> Voir notre article sur le coliving

Les solutions sont infinies pour souder votre communauté. Il lui faut juste un coup de pouce pour apprendre à mieux se connaître. Si vous avez d’autres idées, on est tout ouïe !

Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France : salons, conférences, etc.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés