Happy (co)working

Comment créer une communauté de travail grâce à la confiance ?

De la confiance pour une communauté de travail dynamique

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’expérience client, eh bien sachez qu’aujourd’hui on parle aussi d’expérience employé ! Un concept qui s’appuie sur l’humain et l’esprit communautaire. L’expérience employé et la création d’une communauté de travail séduisent de plus en plus les entreprises ! Voyons pourquoi et comment cette tendance interne prend de l’ampleur.

La communauté de travail, c’est quoi ?

Une communauté peut prendre multiples formes : en fonction des intérêts, des biens, etc. Mais une communauté de travail, c’est plus que partager ses bureaux. C’est donner aux employés un sentiment d’appartenance à l’entreprise à travers des valeurs fortes et des pratiques bienveillantes quotidiennes. D’après François Perroux, économiste français, une communauté de travail, c’est quand le « nous » donne une place et un sens au « je » au sein de l’organisation. C’est quand ce « nous » s’organise en fonction de ces « je » qui composent l’entreprise et que les deux cohabitent en harmonie.

La mise en pratique d’une dynamique sociale organique n’est pas simple et si beaucoup d’entreprises mettent en avant leur culture d’entreprise dans leur communication, elles ne parviennent cependant pas toutes à créer une communauté interne forte et impliquée.

Pourquoi la communauté de travail est-elle importante ?

On parle de plus en plus du changement de perception du travail par les plus jeunes générations et du fait qu’elles aspirent à bien plus qu’à une sécurité de l’emploi. Même si celle-ci reste importante pour une majorité d’entre eux, le sens au travail semble être un critère qui prend de l’ampleur. Plus qu’une source d’argent, le travail devient une partie intégrante de l’identité des individus. Chacun veut se retrouver dans des valeurs, se sentir appartenir à une communauté dont ils seraient fiers. Les entreprises en prennent gentiment conscience et réalisent que pour garder leurs employés, elles vont devoir offrir plus qu’un emploi et un salaire !

En 2016, 28% des salariés interrogés se déclaraient très engagés dans leur entreprise

Pourquoi ? Parce que cela a un impact direct sur l’engagement au sein de l’entreprise. Et depuis quelques années, les chiffres montrent que les salariés français sont de moins en moins engagés. D’après une étude de Malakoff Médéric, en 2009, 41 % des salariés interrogés se déclaraient très engagés dans leur entreprise, contre 28 % en 2016. Une baisse importante que les employeurs feraient mieux de prendre en compte et au sérieux…

Au coeur de la communauté, la confiance

Toujours plus de co’

Pour pouvoir créer la meilleure expérience employés possible et ainsi avoir une communauté forte et engagée, il est important de mettre le « co » au centre de l’organisation. Ce co’ peut s’exprimer à travers plusieurs éléments :

  • un recrutement juste ;
  • un onboarding complet ;
  • un management transparent ;
  • des feedbacks constructifs réguliers à travers desquels vous pouvez montrer votre appréciation pour le travail des salariés.

En laissant la place à chacun de s’impliquer individuellement, vous remettez non seulement le « je » au centre de l’organisation mais surtout, celui-ci vient compléter le « nous » qui est alors renforcé.

Un mot d’ordre : confiance

C’est prouvé, la confiance rend heureux au travail ! La preuve avec le Danemark. Ces dernières années, on a beaucoup parlé du bonheur à la danoise et du hygge et ce n’est pas sans raison… En effet, le Danemark est le deuxième pays le plus heureux au monde derrière la Norvège.

Cela vaut pour le travail aussi : 62% des Danois se déclarent heureux au travail. Ici, la recette magique ne serait pas le hygge mais tout simplement la confiance. Les Danois affirment se faire confiance à 78% (les Français à 22%), le Danemark a le niveau de corruption le moins élevé du monde… et ils sont numéro un concernant le bonheur au travail ! Un exemple à suivre ?

Expérience employé chez Bureaux À Partager

Chez Bureaux À Partager, la valeur centrale, c’est l’humain. Pour remettre les individus au centre de l’organisation et créer une communauté de travail dynamique, nous travaillons la confiance sous différentes formes : confiance en nos clients, confiance en notre équipe, confiance en soi. Comment ça s’exprime exactement au sein de nos équipes ?

Communauté de travail - Bureaux À Partager

Une bonne dose de bienveillance

Un mot bien à la mode mais on ne peut plus essentiel au bien-être des individus dans la société et au travail. Chez nous, cela passe plusieurs points. La première valeur cruciale est d’accepter les autres tels qu’ils sont et non tels que l’entreprise voudrait qu’ils soient. Nous ne venons pas avec un masque au travail. Chacun est libre d’être soi. La seconde chose est que nous nous faisons constamment des feedbacks (bienveillants) pour se construire, pas pour se détruire ! Le but n’est pas de ne se tirer dans les pattes, mais de s’entraider.

Redonner de la liberté

Faire confiance, cela se traduit également par plus de liberté des employés. Lorsque les salariés se sentent libres, ils sont plus heureux, plus créatifs et innovants. Chez nous, cette liberté se traduit par une flexibilité du travail : mise en place du télétravail, du flex office, organisation en mode projets, etc.

Laisser le droit à l’erreur

Parce que nous faisons confiance à chacun de nos collaborateurs pour travailler en mode projet, nous acceptons qu’ils fassent des erreurs en chemin. Responsabilité et autonomie signifient se remettre en question et challenger ce qu’on a pu rater ! L’erreur est humaine, elle nous fait avancer et nous permet de garder une certaine humilité nécessaire au « je » tout comme au « nous » composant l’entreprise…

Canelle Mengual

Chargée de communication

Cette grande curieuse vous partage ses dernières trouvailles sur le Future of Work. Ses sujets de prédilection : les tendances globales, sociales et écologiques.

Copyright © 2019 Bureaux à partager. Tous droits réservés