Immobilier pro

Comment choisir l’assurance de vos bureaux ?

Quel assurance pour votre bureau ?

Vous vous apprêtez à signer un contrat de location de bureau et vous vous demandez comment bien vous protéger ? Sachez qu’il est fortement recommandé de prendre une assurance.

Comment bien choisir son assurance ? Bureaux À Partager vous donne tous les conseils pour protéger votre activité et travailler en toute tranquillité.

Pourquoi prendre une assurance pour vos bureaux ?

Il n’y a pas de contrainte légale obligeant l’engagement d’une assurance pour l’hébergé. Pourtant, les gestionnaires peuvent exiger dans le contrat une attestation d’assurance comme condition pour sa signature, afin de garantir que le signataire est couvert. Chez Bureaux À Partager, nous recommandons à tous nos clients d’en souscrire une.

Concrètement, elle vous protégera en cas de :

  • sinistres pour les locaux (dégâts causés à l’immeuble de façon involontaire : incendie, dégât des eaux, explosion, catastrophes naturelles, etc.)
  • potentiels dommages causés à des tiers du fait de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire qui relèvent directement de l’exécution de ses prestations.

Des dommages et dégâts causés à des tiers relevant du quotidien de l’entreprise mais pas directement liés à l’exécution d’une prestation peuvent également être assurés.

Comment ça marche ?

Un contrat d’assurance est un contrat dit aléatoire : ses effets dépendent d’événements incertains. Dans ce type de dispositif légal, l’assureur va s’engager envers une ou plusieurs personnes (les assurés) à couvrir, par le biais d’une somme d’argent donnée (la prime d’assurance), un certain nombre de risques spécifiés dans le contrat (la police d’assurance) pouvant survenir au cours de sa durée.

Une assurance offre donc les moyens nécessaires à l’entreprise pour reprendre au plus vite son activité suite à un sinistre affectant ses locaux, ses équipements, ses clients, ses prestataires et ses salariés. Autant de raisons qui renforcent et justifient son importance dans un monde de plus en plus judiciarisé. Choisir une assurance est une décision stratégique pour votre business.

Deux types d’assurances recommandées

types assurance

Il existe deux types d’assurance : la responsabilité civile professionnelle et la responsabilité civile exploitation. Les deux couvrent des dommages (corporels, matériels ou immatériels) causés à des tiers. Mais leur similarité s’arrête là, car elles interviennent dans des circonstances distinctes, selon que le sinistre survenu soit lié ou non à l’exécution des prestations de l’entreprise.

1. Responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) couvre les dommages ayant eu lieu dans le cadre de l’activité professionnelle qui trouvent leur origine dans la réalisation des prestations de l’entreprise : erreur ou négligence.

La responsabilité civile professionnelle, aussi appelée RC Pro, concerne les dommages causés pendant (ou consécutifs à) l’exécution d’une prestation de l’entreprise. C’est-à-dire, la RC Pro est engagée lorsqu’un tiers est victime d’un dommage lié directement à votre activité, à vos produits ou services. C’est le cas d’accidents survenus suite à des erreurs commises au sein de l’entreprise, ou alors d’un oubli ou négligence.

Il pourra s’agir, par exemple :

  • L’enseigne de l’établissement se décroche et blesse un passant.
  • L’un de vos salariés tombe dans votre établissement en trébuchant sur un matériel laissé à terre.
  • Suite à une erreur dans la ligne de fabrication, une série de produits rend malade certains de vos clients.

Le ministère de l’économie indique qu’elle n’est obligatoire que pour certains corps de métier, dits professions réglementées : professionnels de la santé, du droit, du bâtiment, du tourisme, de l’architecture, de l’immobilier, etc…

2. Responsabilité civile exploitation (RC Exploitation)

L’assurance Responsabilité Civile Exploitation (RC Exploitation) couvre les dommages ayant eu lieu pendant l’exploitation qui ne trouvent pas leur origine dans la réalisation des prestations de l’entreprise : accidents fortuits.

La responsabilité civile exploitation, aussi appelée RC exploitation, concerne les dommages causés à des tiers au cours de la vie quotidienne de l’entreprise, mais sans qu’ils soient liés à l’exécution d’une prestation de l’entreprise. C’est-à-dire la RC exploitation est engagée lorsqu’un tiers est victime de dommages que pourrait causer l’entreprise pendant son exploitation, hors exécution d’une prestation. C’est le cas d’accidents fortuits, qui surviennent par hasard.

Il pourra s’agir, par exemple :

  • En déplacement chez un client, vous endommagez par inadvertance un équipement mis à votre disposition,
  • Un fournisseur, de passage dans vos locaux, se fait mal en glissant sur un sol mouillé.
  • Un client, assis dans votre bureau, se blesse par la chute accidentelle d’un objet.

 

Quelle démarche suivre pour souscrire à une assurance ?

Pour contracter une assurance, vous pouvez avoir recours à différentes institutions qui vont se charger de votre dossier et vous proposer des offres en fonction de vos besoins. Nous avons identifié les interlocuteurs qualifiés pour vous aider dans vos démarches pour choisir une assurance.

Les organismes spécialisés

Vous pouvez recourir aux services de différents types d’organismes assureurs pour se prévenir contre les risques de la vie quotidienne qui peuvent impacter son entreprise :

  • Les sociétés d’assurance : ce sont les acteurs de référence pour assurer vos locaux, vos activités et pour tout service relatif à la gestion de risques, protection de biens et de personnes. Grâce à leur expertise, ces compagnies pourront vous proposer une large gamme de services adaptés à vos besoins et aux caractéristiques de votre entreprise.
  • Les banques : en plus des services de gestion financière, de nombreuses banques offrent aussi des assurances de toute sorte. Leur offre pour protéger vos actifs va dépendre de leurs capacités et spécialités.

 

Des intermédiaires du secteur

D’autres acteurs peuvent aussi intervenir dans le cadre de l’assurance de vos locaux ou bureaux. Ce sont des intermédiaires qui aident et conseillent les entreprises à la recherche de ce type de service :

  • L’agent général d’assurance : c’est l’un des interlocuteurs privilégiés pour traiter du sujet de l’assurance avec les entreprises. Mandaté par une compagnie d’assurance pour la représenter à une échelle locale, il travaille souvent dans les régions où il est en mesure de vous recevoir, conseiller et vendre des produits et services de protection.
  • Le courtier en assurance : le courtier en assurance ne vend pas directement des produits et services d’assurance, mais se charge de les négocier auprès des assureurs au nom de ses clients. Il possède une grande connaissance du marché et peut donc faire jouer la concurrence à sa faveur. Il conseille également ses clients tout au long de la démarche de souscription d’une assurance.

Et voilà notre petit guide pour bien choisir son assurance pour des bureaux professionnels. Vous l’aurez compris, c’est une mesure administrative indispensable et nécessaire pour travailler toute tranquillité.

Cassio Campos

Communication

Expert des espaces de travail partagés, Cassio analyse les tendances du coworking et des différentes formes du travail d'aujourd'hui et de demain.

Copyright © 2020 Bureaux à partager. Tous droits réservés
 

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.