Happy (co)working

8 éco-gestes pour faire des économies d’énergie au bureau

8 éco-gestes pour faire des économies d'énergie au bureau

Vous avez envie de limiter votre consommation d’énergie ? Pour être éco-responsable au quotidien au bureau, il existe plusieurs solutions très simples. Pour vous aider à démarrer votre transition, voici 8 éco-gestes qui vous permettent de faire des économies d’énergie au bureau facilement !

1. Opter pour le coworking

Que vous soyez une startup, un indépendant ou bien un grand groupe, vous pouvez décider de rejoindre un espace de coworking. En plus d’être un moyen de créer des échanges et des synergies, le coworking permet de mutualiser les ressources et les consommations. En effet, machine à café, éclairage, chauffage sont des postes de dépenses d’énergie considérables à ne pas négliger.

2. Éteindre vos appareils électroniques en fin de journée

De nos jours, la majorité des métiers nécessitent un ordinateur allumé en permanence. Même en mode veille, celui-ci consomme. Lorsque vous vous absentez du bureau, vous pouvez donc penser à éteindre totalement votre ordinateur. L’ADEME estime jusqu’à 11% les économies d’électricité grâce à ce petit geste. Ce qui n’est pas rien !

Éteindre son ordinateur permettrait d’économiser 11% d’électricité

De plus, en éteignant plus souvent votre ordinateur, vous lui permettez de faire ses mises à jour, et donc d’améliorer son efficacité et sa durée de vie. Le cycle de vie d’un ordinateur est estimé à 800 kg de matières premières et 124 kg de CO2 générés. Autant dire qu’il est important d’essayer d’allonger leur durée de vie.

3. Privilégier les ordinateurs portables aux fixes

Saviez-vous que les ordinateurs portables peuvent consommer en moyenne 50 à 80% moins que les ordinateurs fixes ? Si vous voulez consommez moins, préférez donc les ordinateurs portables ! Pour certains métiers, il peut même être possible de remplacer l’ordinateur portable (de 30 à 100 kWh/an) par la tablette (de 5 à 15 kWh/an).

Economies d'énergie - ordinateur portable

4. Adopter une navigation plus green

Votre consommation d’énergie s’envole parfois sans même que vous vous en rendiez compte : la multiplication d’onglets ouverts sur votre navigateur, l’accumulation de fichiers dans votre cloud ou rien que la multitude de recherches internet sont des actions très demandeuses d’énergie mais qui passent souvent inaperçues. Selon l’étude Web Energy Archive pour l’ADEME, Chrome serait d’ailleurs l’un des plus énergivores avec 27 Wh pour 1 000 pages vues, devant Internet Explorer et Firefox. Si l’on veut être green, il faudrait donc abandonner Google Chrome !

5. Vider votre boîte mail

En moyenne 240 millions d’emails sont envoyés par minute dans le monde. Sachant que d’après Cleanfox, un mail consommerait 10g de CO2 par an, soit une ampoule basse consommation pendant 1 heure. Pensez donc à effectuer régulièrement le nettoyage de votre boîte mail ! 

 

Mais comment un mail peut-il polluer ? En fait, les données numériques enregistrées sont stockées dans des data centers qui nécessitent beaucoup d’énergie pour fonctionner. Selon les prévisions du planetoscope.com, les data centers d’Europe consommeraient 104 milliards de kWh en 2020. 

6. Adapter la température de votre bureau

Le chauffage représente 50% des dépenses énergétiques des bureaux

Toujours selon l’ADEME, le chauffage représente 50% des dépenses en énergie des bureaux. Pour optimiser au mieux la consommation de votre environnement de travail, plusieurs solutions existent : éteindre les radiateurs avant d’ouvrir les fenêtres, fermer les volets la nuit pour garder la température de la pièce et surtout fermer les portes entre les espaces pour éviter les déperditions de chaleur. Et puis, en hiver, on adapte aussi sa garde-robe : c’est le moment de sortir vos (jolis) pulls en laine !

7. Éteindre la lumière quand il fait jour

En moyenne, nous passons 200 jours par an au bureau. L’utilisation de la lumière est forcément nécessaire pendant les journées les plus sombres. Mais parfois, nous avons tendance à laisser la lumière allumée alors même que ce n’est pas nécessaire. Pensez à investir dans des détecteurs de mouvements ou bien à : 

  • Dégager les fenêtres ; 
  • Éteindre les lumières quand vous allez en salle de réunion ;
  • Utilisez des lampes LED qui consomment 6 à 8 fois moins qu’une halogène.

8. Travailler dans un bâtiment intelligent 

Un bâtiment intelligent, qu’est-ce-que c’est ? Appelé autrement “smart building”, les bâtiments intelligents reposent sur un fonctionnement qui allie digitalisation et économies d’énergie. On y retrouve : un éclairage qui s’adapte à la lumière extérieure, la température se régule automatiquement grâce à un thermostat connecté, des panneaux solaires sur le toit, etc. Sans compter que le bâtiment intelligent répond aux normes européennes en terme d’efficacité énergétique tout en répondant aux besoins des occupants pour mieux gérer leur consommation d’énergie.

Economies d'énergie au bureau - Smart building

Que vous soyez dans un petit bureau partagé ou dans un grand open space, les économies d’énergie sont aussi bonnes pour votre porte-monnaie. Vous pouvez, en plus de cela, en profiter pour changer de fournisseur d’énergie comme Ilek, Planète Oui ou encore Iberdrola par exemple. Utilisez un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre en fonction de la surface de votre bureau, de votre consommation et du nombre de collaborateurs.

Canelle Mengual

Communication

Cette grande curieuse vous partage ses dernières trouvailles sur le futur du travail. Ses sujets de prédilection : les tendances globales, sociales et écologiques.

Copyright © 2021 Bureaux à partager. Tous droits réservés
 

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.