Coworking & Tiers-lieux

5 raisons de travailler dans un espace de coworking pour un indépendant

5 raisons de travailler en coworking pour des indépendants

Zoé est illustratrice, indépendante depuis 2002, quand elle s’est lancée, le coworking n’existait pas. Les freelances qui n’avaient pas envie de travailler seuls dans leur coin parcouraient tout Paris pour trouver des bureaux souvent inadaptés à leurs besoins. Elle a vécu la naissance du coworking et réservé son premier espace grâce à Bureaux A Partager, depuis c’est une grande adepte du coworking et elle nous explique pourquoi, selon elle, le coworking est la bonne solution pour les indépendants !

1 – La productivité

Le travailleur indépendant tient à sa liberté et à sa tranquillité, valeurs importantes dans le choix du statut. Si on avait voulu un chef et des collègues, on serait devenus salariés … Néanmoins, travailler seul n’est pas une bonne idée car on finit souvent par tourner en rond et rester en pyjama toute la journée ; Le risque de se disperser est important : un brin de vaisselle par ci, un peu de rangement par là et on perd vite en productivité. Travailler à la maison n’est pas un gain de temps ni d’argent, contrairement aux idées reçues. Il faut vraiment séparer l’espace personnel de l’espace professionnel.

Travailler à la maison n’est pas un gain de temps ni d’argent. Il faut vraiment séparer l’espace personnel de l’espace professionnel.

2 – Le networking

Il y a toujours des gens intéressants dans un coworking : on fait des rencontres, on découvre des métiers qu’on ne connaissait pas. Cela donne des idées, ouvre des perspectives. Nous n’avons pas de rapports hiérarchiques et ça change tout…Je recommande bien volontiers mes coworkers quand le cas se présente car je les connais bien et je les vois travailler. Et ça marche dans les deux sens. Ils m’amènent également de nouveaux clients qui n’auraient sûrement jamais pensé à moi sans leur suggestion. C’est un cercle vertueux, on devient finalement vraiment amis et j’y ai même trouvé mon chéri !

3 – Le regard

Carnet de commande bien rempli et nez dans le guidon, on a parfois du mal à évaluer notre travail de façon objective. Le coworking permet d’avoir un feedback gratuit et bienveillant sur notre production. Si on est dans le même domaine d’activité, le coworker nous donne un précieux avis d’expert. Quand nos activités n’ont rien à voir entre elles, l’avis du coworker est un avis grand public, très utile également en BtoC. Et puis quand le client se fait rare, on vient quand même au bureau pour ne pas déprimer tout seul à la maison, c’est pratique.

4 – La veille stratégique

J’apprends aussi pas mal de choses des jeunes geeks qui débarquent, c’est une sorte de formation continue très intéressante. Et les seniors briefent les poussins sur leur longue expérience de la vie professionnelle, tout le monde est gagnant. C’est chouette aussi d’avoir des oreilles attentives et qualifiées pour râler quand un client est pénible ou faire la fête quand on a gagné une compétition. On se fait relire nos mails, on débat de la qualité des séries à la mode, on s’échange les playlists.

5 – L’ambiance

On travaille dur dans une ambiance studieuse, mais on sait aussi s’arrêter pour déjeuner ensemble, prendre l’apéro et même faire un barbecue dans la cour jusqu’à pas d’heure dès qu’il fait beau. On vit quasiment en communauté ! (Car il faut aussi gérer le lave-vaisselle, le café, les poubelles et les ampoules à changer). Et quand on sature, on rentre chez nous, on reprend une vie normale, on oublie le bureau le temps du week-end pour revenir plein d’entrain dès le lundi, parce que vraiment, le coworking c’est quand même la belle vie.

Zoé illustratrice – www.zoe-illustratrice.com – www.illustrateur.paris – 06 61 57 30 83

Cécile Peghaire

Communication / Future Of Work

Passionnée par le futur du travail, Cécile vous tient au courant de l'actu du groupe BAP !

Copyright © 2019 Bureaux à partager. Tous droits réservés