Happy (co)working

5 conseils pour manager une équipe à distance

travail à distance : 5 conseils pour manager une équipe à distance

Avec le développement des nouvelles technologies, le coût de l’immobilier toujours plus cher pour les entreprises et le besoin grandissant de liberté des salariés, de plus en plus d’entreprises passent à des modes de travail nomade. Que ce soit via le télétravail, le travail à distance, ou le flex office, exit les bureaux traditionnels, il arrive de plus en plus souvent que les équipes soient éclatées entre différents lieux de travail. Cela implique de nouveaux challenges pour les manageurs.

Comment assurer la performance de ses collaborateurs sans les avoir sous les yeux ? Comment fédérer une équipe à distance ?

Autant de questions qui imposent aux manageurs de s’adapter à ses nouveaux modes de management. Cela représente un tel changement, que beaucoup d’entreprises proposent des formations à leurs manageurs afin de leur permettre d’être mieux armés face à ces nouveaux modes de travail. Nous avons listé pour vous 5 conseils pour manager son équipe à distance.

1. Faire confiance

Passer au flex-office, ou accorder des jours de télétravail, implique de changer le mode d’évaluation. En effet, un collaborateur en télétravail sort du radar de son manageur et remet en question la notion bien ancrée de présentéisme. Au télétravailleur d’aménager sa journée comme il le souhaite, quitte à aller chercher ses enfants à l’école à 16h30 et rattraper l’heure perdue un peu plus tard. Au tout début de la mise en place du télétravail, certaines entreprises avaient installé des systèmes de contrôle sur les ordinateurs des salariés, mais il a depuis été prouvé qu’un salarié responsabilisé à qui l’on fait confiance sera beaucoup plus performant. Selon l’étude Le comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric Humanis, publié en Février 2019, 67% des salariés déclarent que le télétravail génère une plus grande efficacité au travail.

 Pour 67% des salariés, le télétravail génère une plus grande efficacité au travail

2. Fixer des objectifs

Faire confiance, ne veut pas dire pour autant ne plus évaluer ses salariés. Au contraire, elle impose même un mode d’évaluation plus juste. Au lieu de les évaluer au temps passé, le télétravail va encourager les manageurs à les évaluer sur ce qu’ils auront produit. Pour cela, il faudra se mettre d’accord en amont sur les critères d’évaluation, les rendus à produire pour le salarié, etc… Libre à lui d’organiser son temps comme il le souhaite du moment que le travail est fait !

3. Avoir les bons outils

Cela peut sembler évident, mais pour pouvoir travailler efficacement en télétravail, il est impératif d’avoir les bons outils et de savoir s’en servir ! A charge de l’entreprise d’équiper et de former ses équipes. Les bons outils, c’est bien sur un ordinateur et un smartphone, mais aussi un accès aux documents de l’entreprise, via par exemple un cloud, la possibilité de faire des réunions à distance, via un outil de visioconférence, une messagerie interne pour pouvoir échanger à tout moment avec ses collègues, etc…

4. Définir un cadre

Une des problématiques posées par le télétravail est le bon fonctionnement du collectif et pour cela, il faut respecter un certain nombres de règles. Libre à chaque entreprise/manageur de les fixer, l’essentiel étant qu’elles soient définies et connues par l’ensemble de l’équipe en amont. Cela pourra être par exemple :

  • définir le lieu du télétravail : home office, coworking, autres bureaux de l’entreprise…
  • choisir des outils partagés à l’ensemble du groupe (si c’est Skype ce n’est pas Zoom)
  • convenir d’un jour commun sans télétravail où placer la réunion d’équipe hebdomadaire
  • être rigoureux sur les horaires, les rendus et les livrables
  • être disponible : demeurer connecté sur son compte Skype, Slack ou sur la messagerie interne de l’entreprise, répondre à ses appels, accepter les réunions à distance, travailler sur certaines plages horaires…

Il n’existe pas de règles prédéfinies, c’est à chaque entreprises d’inventer sa propre charte en fonction du niveau de maturité/autonomie de ses équipes, de sa culture d’entreprise, etc.

5. Créer des rituels

Travailler à distance, c’est bien ! Mais créer une cohésion d’équipe, un climat d’entraide et de confiance, c’est mieux ! Pour cela, il faut que les équipes se connaissent et se rencontrent régulièrement. Même dans des entreprises comme Buffer ou WordPress qui ont choisi de ne plus avoir de bureaux et d’avoir l’ensemble des équipes en remote, les équipes se rencontrent une fois par an pendant une semaine et les collaborateurs qui se trouvent dans les mêmes villes sont incités à se retrouver dans les mêmes espaces de coworking.

Comme pour les règles du télétravail, c’est à chaque entreprise et à chaque manageur d’en prévoir la temporalité. Que ce soit un jour par semaine, un jour par mois ou une semaine tous les semestres, il est important de prévoir des moments de travail en commun pour fédérer les équipes !

Cécile Peghaire

Communication

Passionnée par les nouvelles formes de travail, Cécile partage avec vous les innovations RH des petites et grandes entreprises, ainsi que l'actualité du coworking.

Copyright © 2020 Bureaux à partager. Tous droits réservés
 

Merci pour votre abonnement ! On se retrouve très vite dans votre boite de réception.

Il y a eu une erreur. Réessayez

Bureaux à Partager Le blog will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.