Coworking & Tiers-lieux

3 questions à Pauline Thomas du Laptop

Le Laptop est un espace de coworking parisien atypique, situé à deux pas des Buttes Chaumont. Créé en février 2012 par Pauline Thomas, UX Designer, l’espace compte aujourd’hui une centaine de membres résidents et nomades qui ont déjà travaillé ensemble plusieurs fois pour divers clients (la Réunion des Musées Nationaux, BETC Digital et Mazarine). Afin de consolider cette émulation, tous les mercredis des évènements sont organisés pour la communauté pour faire se rencontrer et interagir les coworkers, via des apéros de travail, des déjeuners, et des petits-déjeuners entre autres… Le Laptop se veut, avant tout, un lieu de vie.

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai commencé par des études artistiques, plus précisément dans la photographie, puis ai bifurqué dans la conception interactive à l’école des Gobelins puis à l’école des Arts Décoratifs pour une formation plus expérimentale de l’interactivité. Suite à mes études j’ai travaillé à l’INA où j’ai conçu l’offre digitale grand public Archives pour tous, puis j’ai construit mon métier (UX design) et développé mes expériences dans plusieurs agences de communication en freelance à Paris, à Londres, Berlin, San Francisco, où je travaille pour Adobe depuis 4 ans.
Les prix internationaux reçus pour mes travaux artistiques m’ont permis d’exposer et voyager beaucoup ces dernières années.

Racontez pourquoi vous avez créé l’espace : de l’idée à sa réalisation…

De par mes voyages, je suis devenue une travailleuse nomade ayant besoin de trouver des espaces de concentration, rencontrer des gens de culture différente mais d’une même communauté d’esprit, recréer mes repères quotidiens, découvrir la ville différemment, par l’énergie constructive du travail plutôt que par une approche touristique.
Revenant m’installer à Paris, j’ai voulu créer cet endroit où les indépendants se retrouveraient pour travailler, se rencontrer et développer des projets ensemble. Lors de mes voyages à Berlin, Londres et San Francisco, j’avais humé cette tendance, sans voir ces lieux ni avoir connaissance du coworking pour autant. Je voulais créer un lieu de vie à l’anglo-saxonne, comme un restaurant où l’on puisse travailler, se rencontrer… Ce fût le projet de départ, mais j’aurais dû quitter mon travail pour me lancer dans la restauration, ce qui n’était pas réaliste.
Après avoir abandonné l’idée d’un resto, j’ai visité 3 lieux à mon retour de Californie, le deuxième était le bon, le propriétaire a beaucoup aimé le projet et j’ai eu les clés un mois après. Ainsi il m’a resté en tout et pour tout 2 mois pour construire ce qu’est aujourd’hui Laptop, la communauté, le site internet, les travaux, la déco, les meubles sur-mesure, l’offre ! Tout a été très vite, l’histoire est pourtant pleine de rebondissements, mais tout s’est joué sur du velours grâce au soutien de mes amis, à la petite campagne de Crowdfunfing sur Ulule, et ma communauté qui a très bien relayé le projet… Thomas Coletti m’a rejoint dès l’ouverture en tant que résident puis s’est investi dans le projet complètement depuis 1 an tout en gardant du temps pour développer ses projets personnels.
Ce n’est qu’après 1 an et demi que le Laptop commence à ressembler au projet que j’avais imaginé : la formation pour les start-ups et grands comptes, design de service et user experience design pour des agences de communication, sociétés culturelles, les évènements réguliers pour les membres… Aussi en 2014 le Laptop va certainement s’agrandir en face du loft actuel pour organiser des workshops, des ateliers, conférences sans gêner la quiétude caractéristique du lieu. A suivre…

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la vie en communauté ?

Contre toute attente, je m’imaginais devoir prendre chaque personne par la main au quotidien afin de les intégrer, les faire se rencontrer. Si c’est certes ce qu’on doit faire à l’arrivée de chacun, c’est intéressant de voir à quel point l’intégration se fait très naturellement et très rapidement lors du premier déjeuner pris en commun dans la cuisine, comme une réminiscence du projet initial ! Les membres de Laptop sont très contents de se retrouver, de venir travailler, on s’invite d’ailleurs souvent lors de soirées d’anniversaire. Les rapports sont très fraternels tout en étant professionnels, une entreprise classique créée difficilement ce genre de rapports.
Aussi il est surprenant que beaucoup retrouvent des connaissances communes via Laptop. Je suis très heureuse que ce lieu soit parvenu à créer tant de croisements fructueux depuis 2 ans.

Claire Riondel

Dir Com

Dircom de Bureaux A Partager, Claire vous informe régulièrement de toute l'actualité de la startup la plus cool de France : salons, conférences, etc.

Copyright © 2016 Bureaux à partager. Tous droits réservés